Je pars d’un constat: les tensions au niveau de la mâchoire ne sont que la pointe de l’iceberg. Elles révèlent un déséquilibre du corps tout entier et c’est bien à ce degré-là qu’il faut agir avec une méthode globale plutôt que d’agir uniquement sur un endroit précis du corps, à coup de massage, thérapie manuelle ou exercices de musculation.

En d’autres termes, pour que les mâchoires soient en équilibre, il est nécessaire que le corps soit en équilibre… et inversement. Un bon équilibre de la musculation masticatoire permet un bon fonctionnement de l’organisme.

L’ATM (l’articulation temporo-mandibulaire) se situe devant l’oreille et fait partie de la mâchoire. Il existe deux articulations qui fonctionnent en synergie. Elles permettent les mouvements de la mâchoire par rapport au crâne et offre plusieurs fonctions: la mastication et la phonation.

La relation tête-cou-dos est très souvent déséquilibrée, généralement en raison de mauvaises positions lorsque l’on regarde le téléphone, la télévision ou l’ordinateur. Il faut savoir que le crâne pèse en moyenne 4 à 6 kg, poids considérable si l’on songe qu’il se balance au sommet de la colonne vertébrale. La plupart du temps, les adultes positionnent leur crâne vers le bas et l’arrière, ce qui a des répercussions notamment sur la mâchoire et l’ensemble des muscles du cou.

Il faut savoir que le dysfonctionnement de la mâchoire peut provoquer des tensions musculaires au niveau de la nuque, pouvant alors entraîner des migraines, céphalées, névralgies, vertiges, insomnies ou fatigue.

Par une analyse détaillée de l’ATM, du cou et de la posture, je cherche à comprendre d’où viennent les tensions, j’élabore d’un plan de traitement incluant les mobilisations articulaires, le relâchement myofascial, puncture physiothérapique avec aiguilles sèches (PPAS) ou « dry needling«  et les exercices de contrôle moteur, exercices de feldenkrais, technique Alexander, méditation et techniques de relaxation. La mâchoire doit être traitée de façon globale.

Recommandé pour:

  • Restaurer une biomécanique optimale de l’ATM
  • Corriger les craquements, blocages, déviations et douleurs à l’ATM
  • Améliorer la posture et la mobilité de la région cervicale
  • Optimiser la mécanique respiratoire
  • Normaliser le tonus des muscles du cou et de la mâchoire
  • Traiter les céphalées, migraines et douleurs oro-faciales
  • Améliorer l’élocution et la pose de voix
  • Effet préventif contre les rides et favorise leur réduction grâce à une bonne irrigation sanguine des tissus du visage